Les avantages des tricotins

Le tricot au tricotin est un mode de tricot complémentaire du tricot aux aiguilles ou alternatif du tricot aux aiguilles.

Il n'est ni meilleur, ni moins bon. C'est juste une autre façon de faire pour arriver à un résultat équivalent.

Certains le préfèreront aux aiguilles, d'autres pas. Certains aiment utiliser les deux et choisissent l'un ou l'autre selon les projets à tricoter.

A chacun de se faire son opinion. L'objectif final est de se faire plaisir.

 

Sur le plan ergonomique

Les tricotins vendus dans le commerce sont d’utilisation très agréable.

- Les lots de quatre tricotins circulaires ou droits.
Ils sont en plastique et bien conçus. Les chevilles ont de belles formes de champignon avec une tête large qui évite des évasions de mailles. Sur la face avant, elles ont une rigole dans le sens de la hauteur qui permet de faire glisser en toute facilité la pointe de son crochet pour attrapper le fil.
Ils permettent de travailler avec de grosses laines (équivalent aiguilles 8 à 12). Ces mêmes tricotins existent aussi dans une version avec deux fois plus de chevilles et donc permettent de travailler avec de la laine deux fois plus fine. Par contre, ils faut se les procurer auprès d’une vendeuse en Espagne...

- Les tricotins en kit.
Dans la version Martha Stewart, on choisit de placer des grosses chevilles dans un trou sur deux pour travailler avec de la grosse laine ou les petites chevilles dans chaque trou pour travailler avec des laines plus fines. On peut configurer son tricotin comme on veut grâce aux divers éléments du kit et ainsi faire des formes carrées, rectangulaires, rondes ou avales, petites ou grandes en fonction de ses besoins. Dans la version simplifiée, on ne peut travailler qu’avec des laines plus fines (équivalement aiguilles 4-5) et les chevilles sont déjà en place dans les éléments du kit. Il faut juste assembler les éléments à sa guise.


Les contraintes physiques

Les tricotins sont beaucoup moins contraignants pour les articulations et les muscles que les aiguilles à tricoter, d’après de très nombreux témoignages d’utilisateurs.
On peut travailler avec les coudes posés sur des accoudoirs ou sur une table. C’est en majorité le poignet qui travaille (celui de la main qui tient le crochet) et bien sûr aussi un peu le bras qui tient le fil.
Ici, on doit se contenter de maintenir le fil entre ses doigts : pas de tension de fil à maintenir et réguler pendant qu’on tricote. On le place sans le tendre. Nul besoin d’avoir beaucoup de force dans les mains.
Les tricotins sont des accessoires très tactiles. Chaque maille étant individualisée sur une cheville, cela fait du tricotin un accessoire manipulable par des personnes déficientes visuelles voire aveugles. Elles ont la possibilité de bien sentir chaque maille et peuvent les compter aisément.
Les tricotins ont des formes et des couleurs ludiques. Ils sont facilement manipulables. D’après de nombreux témoignages, ils ont du succès aussi auprès des enfants. Ceux-ci assimilent assez rapidement leur fonctionnment.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×